DE NOUVEAUX HABITANTS...

Et donc, me voici revenue dans mon petit monde de l'Ouest sauvage américain....

 

 

Cette fois-ci, et pour reprendre en douceur, je ne me suis pas risquée à tenter de "reproduire",

ou plutôt à essayer de m'approcher, d'autres personnages principaux de la série comme ça a été le cas la 1° fois.

Les 5 déjà arrivés dans la petite ville, et que vous pouvez voir ICI, si vous ne les avez pas déjà vus, sont toujours les seuls,

mais je leur ai concocté malgré tout quelques voisins anonymes.

 

 

Bien évidemment, quand on n'essaie pas de tenter de donner à ces si petites choses des airs de ressemblance avec des personnages en chair et en os, tout s'en trouve grandement simplifié !

 

J'ai donc soit opté pour mettre en scène des anonymes complets qui ne ressemblent à personne en particulier, des habitants qui s'activent en arrière fond de l'intrigue.

La seule exigence étant que leur tenue vestimentaire soit compatible avec les lieux et l'époque .

 

Pour d'autres, je me suis inspirée de personnages issus d'épisodes ponctuels, mais sans tenter de leur donner une vraie ressemblance, en leur donnant juste les particularités qui étaient celles de leur rôle .

Les personnages anonymes

La nouvelle vie de Catherine Burke:

Je suis donc partie de la figurine Luville nommée "Catherine Burke" (référence 602521) que vous pouvez voir ci-dessous :

Je l'ai débarrassée de son éternel plateau,

je lui ai du même coup cassé les mains pour les remettre dans une position plus adéquat,

je lui ai adjoint une ombrelle comme beaucoup de ces dames aimaient à en porter,

et je n'ai plus eu ensuite qu'à modifier sa tenue et d'autres petits détails de couleur .

Une nouvelle figurine était née sans grosse difficulté.

La voici :

Renaissance de Laura:

Même démarche pour une autre figurine Luville.

Cette fois-ci il s'agit de la figurine nommée " Laura Nooitgedacht" ( référence 602542) que voici en dessous :

Cette dame a commencé par perdre ses sabots au look définitivement trop hollandais et à les remplacer par de banales chaussures,

Elle a ensuite quitté ses tristes vêtements noirs pour retrouver la gaité de la couleur,

et arbore dorénavant un bonnet de coton typique de ces temps et lieux.

Rien de très compliqué, mais le changement est réel.

La voici en version colorisée !

Les camarades d'école de Brian:

Nouvelle adaptation d’une figurine Luville à la petite ville de Colorado Springs.

Cette fois-ci c'est la figurine double de petits écoliers tout à fait anachronique pour les petits mondes que nous représentons le plus souvent et que je ne pensais jamais utiliser, qui a fait l'affaire.

Il s'agit de "Walking to school" (référence 601616):

Puisque Brian a eu la joie de voir se construire la petite école dont il rêvait, il faudra bien évidemment l'animer et l'emplir de petits copains et copines.

Ce petit couple, inutilisable pour moi par ailleurs, m'a permis de commencer.

Juste besoin de les rhabiller un peu plus conformément à ce qu'on peut voir dans la série:

Une robe longue et des pantalons longs pour commencer la transformation, une veste pour le petit gars et un chapeau pour la demoiselle.

Et voilà deux petits camarades un peu plus couleur locale!

Les fillettes accoudées

Elles sont deux ces petites filles, et elles font partie d'une scénette Luville, fort jolie mais un peu difficile à implanter au milieu d'un village: il s'agit de la scène de la leçon de piano : "Learn to play the piano" (référence 602505).

Alors autant dire que j'en ai tiré le maximum !

Voici les 2 premières qui ont du quitter leur cher piano :

Pour ces 2 demoiselles, pas de grande métamorphose, il a fallu les décoller du piano,

suite à quoi j'ai pu modifier leur tenue pour réparer les robes endommagées par la manœuvre.

Restait alors à rallonger les dites robes pour respecter les usages de l’époque, et les restaurer dans une belle couleur toute propre.

Et voici les belles accoudées nouvelle version :

Un cheval et des pommes

Cette fois-ci, je suis allé un peu plus loin dans la "mise en scène".

C'est à dire que j'ai détourné plusieurs figurines et que je les ai associées pour créer une petite scène à insérer dans mon futur petit monde miniature .

Là aussi, il s'agit de figurines Luville associées à un cheval que j'avais acheté d'occasion sur le net et pour lequel je n'ai absolument aucune référence .

Lorena ("Lorena Croydon", référence 600657) et Veger ("Veger and Randy Sutton référence 600081) se sont retrouvés associés avec cette belle bête .

Un peu plus de travail cette fois car les situations changent totalement .

Veger a donc délaissé son balai et son seau, troqué sa salopette pour une tenue un peu plus "western" et coiffé le chapeau adéquat.

Lorena, elle a du laisser tomber son livre, se décoller de l'armoire où elle a laissé une partie de sa tenue, et revêtir une jolie robe.

Elle a aussi été chercher un panier de pommes, et changé la position de ses mains pour pouvoir flatter et gâter son ami à 4 pattes.

Et voici le trio nouvellement conçu:

Jolie petite famille

Même principe pour l'association de ces 3 figurines : les détourner de leur usage premier pour en faire une nouvelle scénette bien différente . 

Les figurines sélectionnées sont toutes des figurines Luville :

 

 

 

 

 

 

             "Victor Domont and his chair", référence 600640

 

 

 

 

 

 

 

La professeur de piano de "Learn to play piano", déjà utilisée au-dessus

 

 

 

 

 

 

         La petite fille de "Singalong at campfire", référence 602309

 

Là-aussi, il a fallu commencer par séparer Victor de sa chaise, la professeur de son piano et la petite fille de son feu de camp.

Pour Victor, rien de bien compliqué.

Il n'y tenait pas tant que ça à sa chaise !Ensuite il a juste apporté sa tenue au pressing pour la remettre à neuf et coiffé un couvre-chef en vogue.

Pour la professeur, ce fut une toute autre histoire!

Elle, elle y tenait terriblement à son piano, et ce ne fut pas une sinécure de le lui faire lâcher,

mais ensuite une simple reconstitution de sa robe et une remise à neuf a suffi.

Quant à la petite demoiselle, elle a perdu une partie de sa jambe lors de la séparation,

mais comme de toutes manières, il fallait bien qu'elle repose un jour les 2 pieds sur terre...

Je lui ai donc cassé la jambe pour la remettre droite, re-confectionné sa bottine, refait une robe longue et un petit chapeau.

La miss n’était à l'origine pas très jolie, et à ça je n'ai rien pu faire malheureusement,

la faute à la dégradation année après année de la qualité Luville.

 

Et une nouvelle famille a emménagé à Colorado Springs

La métamorphose de Marguerite

Et parce qu'il n'y a pas que des humains dans nos petits villages et que nos amies les bêtes font partie intégrante, tout comme dans la réalité, de la vie quotidienne, je me suis essayée aussi à tenter la transformation de la gentille et paisible Marguerite . 

Elle faisait partie d’une figurine Luville : "André Forbach" (référence 600613) du nom de son propriétaire.

Qu'avais-je donc derrière la tête en séparant cette douce Marguerite de son brave André?

Si vous vous référez au lieu et à l'époque où se situe l'action de la série, peut-être en aurez-vous une petite idée ! ....

Eh oui, dans l'Old West des grandes plaines américaines vivait un magnifique et imposant animal, cousin sauvage éloigné de nos pacifiques bovins  :

le bison d'Amérique, majestueux et ombrageux, si cher et si vital aux tribus indiennes.

 Il fut presque exterminé à la fin du XIX° siècle, époque qui nous concerne, et de nombreux épisodes en font état.

Impossible donc de ne pas en mettre en scène, mais bien difficile d'en trouver à la bonne échelle.

Voilà donc comment j'ai procédé :

Rien de très sorcier : Les mamelles ont disparu en même temps que des attributs plus masculins sont apparus,

la morphologie de la partie avant et son pelage ont été modifiés comme le veut la race .

Et Mr Bison, le premier est apparu:

Il me faudra, bien sûr, lui faire quelques compagnons un de ces jours.

Les personnages inspirés d'épisodes particuliers

Sarah et Fifi

Voici la première des pièces que j'ai modifiée pour qu'elle s'inspire d'un personnage, non principal de façon récurrente, mais important dans un des épisodes.

Ma reproduction du Colorado Springs de la série mêlera donc de façon artificielle, et les personnages principaux, et les "héros" de différents épisodes.

Ici, il s'agit de l'épisode où Brian tombe sous le charme d'un petite fille tout juste arrivée à Colorado Springs, Sarah, avec qui il vit quelques aventures et à la quelle il donnera, à la fin, le petit caniche blanc, Fifi, que sa grand-mère lui avait envoyé.

Donc la petite Sarah correspondait assez bien à la petite pianiste de la scène déjà vue de la leçon de piano, et j'ai acheté un petit chien du genre caniche et à une échelle qui convenait.

 

Pas très difficile de lui faire quitter son piano à cette demoiselle,

mais il me restait sur les bras une demoiselle aux bras tendus devant elle, dans une posture pour le moins peu naturelle.

Je lui ai donc cassé les 2 bras et je les ai remis en place dans la position qui convenait pour tenir sur ses genoux l'exubérant Fifi.

Et comme, une fois assise sur la chaise qu'avait abandonné Victor dans la transformation vue plus haut, la miss avait vraiment les jambes très courtes,

j'ai allongé sa robe et je lui ai créé 2 pieds.

Puis une petite modification de teinte de cheveux, de robe et création d'un petit chapeau,

et enfin un petit Fifi tout blanc et au joli nœud a pris place sur ses genoux...

Et Sarah et Fifi ont rejoint les nouveaux habitants

Grenouilles Party

Et voici la dernière transformation faite pour le moment, temps sera ensuite pour moi de me replonger dans la construction d'un bâtiment .

Cette petite scène recomposée est elle-aussi inspirée d'un épisode de la série où les enfants s'amusent à organiser une course de grenouilles .

Et donc ont pris part à la fête :

 

 

 

 

 

                      Le petit footballeur "Peter Redbridge", référence 600571

 

 

 

 

 

 

 

                     Le petit cireur de chaussures de la pièce "Hotelguest",

                     référence 600711

 

 

 

 

 

 

                    Le petit mécanicien de le pièce "Bayon kids playing",

                    référence 600077

Même chose que dans les autres cas : séparer le petit cireur de son client, le footeux de son ballon, et le petit mécanicien de sa voiture...

Mention spéciale à ce dernier qui m'a donné beaucoup de mal tellement il était fortement ancré sur son socle.

Ensuite, pas de changements pour les 2 petits accroupis si ce n'est les débarrasser de leurs outils respectifs.

Pour le 3°, petit souci avec son pied largement emporté par le ballon, à reconstruire donc, et avec sa tenue pas du tout dans le ton.

Et bien évidemment des grenouilles lilliputiennes, un seau et quelques détails à créer, ce que j'ai fait en pâte autodurcissante comme à mon habitude.

Et le concours de grenouilles peut commencer

Voici terminée cette séance de transformations de figurines.

D'autres suivront plus tard, il faut encore bien du monde pour peupler les lieux.

Commentaires : 0