LE MAGASIN DE LOREN

LA VILLE  TYPE DU "WILD WEST"

La série se déroule donc dans cette période mythique amplement retracée sur nos écrans, grands et petits, qu'est la "Conquête de l'Ouest".

De ce côté-ci de l'Océan nous l'appelons volontiers le "Far West",  par là-bas, on la nomme "Wild West".

Il est sûr que "sauvage" est un terme tout à fait adéquat pour désigner les régions peu à peu colonisées par les hommes attirés ici principalement par la chasse aux métaux précieux, en particulier l'or. 

Les camps de mineurs se transforment rapidement en petites villes : tout d'abord un saloon, un magasin, une banque pour y déposer l'or et l'argent... et ensuite la présence de familles amène, école, église, bureau de poste et autres services du quotidien...

 

Notre Colorado Springs fictif en est là : le chemin de fer a fixé la population, la banque s'est installée à sa suite.

la population se développe et bien évidemment le cœur vital de tout ce petit monde en est la source d'approvisionnement, le fameux magasin de Loren Bray.

La base d'une de ces petites bourgades émergentes de ce "Wild West" :

LOREN BRAY :

 Loren Bray est donc un pilier de cette petite communauté, un des fondateurs de cette petite ville.

Grincheux et boudeur mais en fin de compte généreux et sensible, il procure à ses habitants le maximum de ce dont ils ont besoin.

Son magasin est une véritable caverne d' Ali Baba où on peut trouver de tout : nourriture bien sûr, outils, bois, vaisselle, tissu, semences, meubles ...

C'est lui que j'ai entrepris de reproduire en version miniature.

QUELQUES CLICHÉS TROUVÉS SUR LE NET DU MAGASIN DE LA SÉRIE :

LA CONSTRUCTION :

Comme pour toutes les maisons de cette époque dans ces contrées, et donc comme toutes les autres maisons que j'ai reproduites avant sur ce sujet, la maison est totalement en bois.

Pas même de soubassement en pierres ici.

 

           Donc ma méthode de construction reste la même que pour les autres maisons de cette petite ville:

  • Base habituelle de carton plume
  • Ce carton est recouvert pour les façades du bas un peu plus "soignées" par des baguettes de balsa .
  • Les murs du haut et l'arrière de la maison, plus "sommaires" dans la maison modèle, sont faits de lames de bois de cagettes très fin, 8 mm de large environ.
  • Les toits (dont on ne voit jamais de quoi ils sont composés dans la série) sont faits de très fines lames de balsa (1 mm) légèrement superposées. .
  • Les fenêtres sont faites en balsa aussi (petites baguettes carrées de 2 mm)
  • Le plancher aussi bien intérieur qu’extérieur est en lamelles de bois de cagettes "vielli" au mieux.
  • La rampe du balcon est faite comme les fenêtres avec des baguettes de section carrée en balsa.
  • Les escaliers intérieur et extérieur(la petite marche)sont comme toujours faits en bois de cagettes.
  • J'ai fabriqué les stores à enrouleur à partir du tissu d'un vieux chiffon blanc que j'ai trempé dans de la peinture du ton des stores du modèle d'origine, puis roulés et enroulés avec une corde comme les vrais stores.
  • Comme sur d'autres maisons de ce thème, j'ai essayé de respecter les mœurs de l'époque en éclairant intérieur et extérieur avec des petites breloques lampes à pétrole que j'ai, avec beaucoup de mal vu la taille très petite, percées puis électrifiées avec une Led.
  • Les  marchandises ont pour la plupart été achetées sur le net dans une boutique de miniatures, puis peintes. D'autres ont été récupérées sur des figurines et enfin certaines sont fabriquées maison.
  • La partie qui m'a donné le plus de mal a été la partie affiches et pancartes dont est truffé ce magasin. Les photos sont bien trop mauvaises pour pouvoir les utiliser telles que. Il m'a donc fallu les reprendre une à une pixel par pixel pour leur redonner un aspect correct. Pour vous donner une idée, pour les pancartes les plus simples (les 4 sous le balcon, sauf la centrale) il m'a fallu environ au moins un trentaine d'heures par pancarte. Mais au final le résultat est conforme au modèle, le but est donc atteint .

LES PHOTOS :

PHOTOS DE JOUR

PHOTOS DE NUIT

Principalement faites pour apercevoir l’intérieur qui est lui aussi aménagé dans l'esprit de son modèle grandeur nature et qui ne se voit vraiment qu'éclairé, les photos n'arrivent pas à remplir leur contrat.

Il est très difficile de photographier d'aussi petites choses dans une mauvaise lumière de surcroit.

L'appareil est trop gros pour pouvoir être mis dans le bon angle, il n'arrive pas à mettre au point ...

Ce ne sera donc qu'un aperçu flou et imprécis, désolée.

Le chantier de la bourgade ainsi mis en route, quelle en sera la prochaine étape ? 

J'ai ma petite idée sur la question...

Commentaires: 0