LE GRAND CHALET LÀ_HAUT

Lien sous l'image
"Chalet savoyard et son mazot" - Daniel Lanoux

Voici en fin le 2° volet de mes constructions "montagnardes" !

 

CETTE FOIS-CI JE VOULAIS POURVOIR MON FUTUR VILLAGE D'UN CHALET UN PEU "CHIC", PAS DÉCRÉPI COMME SOUVENT, UN PEU LA MAISON DES NANTIS DE CE PETIT VILLAGE;

J'AVAIS AUSSI ENVIE DE VARIER LE MATÉRIAU, ET DONC APRÈS LE REFUGE EN PIERRES SÈCHES, JE VOULAIS CE CHALET ENTIÈREMENT EN BOIS, AVEC UNE ARCHITECTURE UN PEU PLUS "COMPLIQUÉE".

C'EST AU NIVEAU DES TOITS ET DES BALCONS QUE S'EST PORTE MON EFFORT SUR CE POINT-LÀ.

J'AI DONC MIS EN PLACE DES TOITS À PENTES MULTIPLES, UN CHIEN ASSIS, DES BALCONS, TERRASSES....

LE TOUT SUR UN SOUBASSEMENT DE PIERRES.

     LES IDÉES TROUVÉES :

 - Les chalets, même entièrement en bois ont toujours un soubassement de pierres:

- Le bois de chauffe est parfois rangé sous le chalet :

Certains toits de chalets sont plus recherchés :

  LA CONSTRUCTION :

  • Le socle : en polyuréthane cette fois-ci, histoire de varier les plaisirs et de comparer les différentes solutions.
  • Les murs : entièrement recouverts de lamelles de bois de cagettes découpées. Ces lamelles ne sont pas posées bord à bord, ménageant ainsi un petit espace que j'ai ensuite rempli à la pipette avec une pâte faite à base de poudre de céramique. J'ai ensuite posé sur cet assemblage des rondins de balsa vieillis pour simuler les colombages.
  • Les toits : recouverts de pâte durcissante que j'ai gravée en petites ardoises en essayant de donner une impression de relief. Grande surface, gros travail.
  • Le soubassement : classique : pâte durcissante gravée en pierres, idem pour l'escalier et les jardinières.
  • La figurine utilisée est une figurine Luville détournée: séparée de son socle d'origine, relookée et à laquelle j'ai adjoint une petite luge faite en balsa.

LES PHOTOS :

Écrire commentaire

Commentaires: 0